Il est vrai que par leur naturel et leur innocence
Les enfants ont plaisir à dévoiler les secrets d'adultes
Alors quand toutes ces cachoteries relèvent de l'indécence
On devrait arrêter de prendre nos culottes courtes pour des incultes
Mais là où les enfants ont l'art de transformer les canulars en bien-fondé
Là où on s'impatiente d'atteindre l'âge de la majorité
Là où on se sent la force de contrer les vents et les marées
On ignore si injustement que la bonne parole vient de nos aînés
Punis ou interdits de tout et de rien au grand dam de nos parents
Leurs leçons d'éducation et de morale n'étaient pour nous que foutaises
A l'école on se demandait si souvent qui étaient ces espèces de savants
Qui essayaient de nous faire digérer leurs connaissances et leurs thèses
Pourquoi essayait-on de nous faire rentrer toutes ces matières dans le cerveau
Alors qu'avec ces chiffres entendus à la télé nos projets de vie étaient à l'eau
Mais justement cette crainte de l'avenir qui les a rendus à notre goût, si sévères
Ces conseils, ces disputes, ces réprimandes, ces tentatives de droits chemin
N'était-ce pas seulement pour nous des désirs de réussite et de carrière
Ou pour que nous, leurs progénitures puissions prendre notre futur en main
Maintenant que je me retrouve là face à mon destin
Je suis tellement en colère d'avoir oser ignorer toutes ces connaissances
Que j'en ai presque honte de me retrouver parfois face à l'ignorance
La seule solution même si je me demande si mon souhait sera atteint
Est de faire sortir de l'hibernation mes neurones et ma mémoire
Afin de me rappeler tous ces mots et tous ces récits que j'aurais dû boire
Comme dans une seconde vie je vais assouvir ma soif d'apprendre et de savoir
Je vais rattraper le temps perdu à travers les livres et les grimoires
Je vais redonner vie à toutes ces paroles enfouies au fond de mes souvenirs
Je vais ressusciter tous ces sermons que j'ai tant voulu détruire
Je vais réhabiliter la droiture et la sagesse de tous nos aînés
Je vais clamer haut et fort que leurs avertissements n'étaient pas inopinés
Ces piqures de rappel avaient juste un effet précurseur
Face à un avenir qu'on voyait difficilement loin dans le temps
A cause de notre insouciance et de notre manque de rigueur
Alors là c'est sûr la vérité sors bien de la bouche des grands